Le chauffage électrique fait l’objet de nombreuses critiques quant à ses effets néfastes sur l’environnement. Pourtant, comparée aux autres modes de chauffage, la chaudière électrique ne rejette pas de CO2, qui est pourtant l’une des causes principales du dérèglement climatique. Se chauffer à l’électricité est-il réellement néfaste pour l’environnement ?

Émissions de CO2 : quels dangers ?

Il est souvent reproché au chauffage électrique d’être une horreur écologique. Pourtant, ce dernier emploie une énergie qui ne nécessite pas de combustion pour chauffer les logements, et qui n’émet donc pas de CO2. Dangereux pour la santé et l’environnement, ce gaz à effet de serre constitue aujourd’hui un véritable enjeu écologique.

Pour agir en faveur de l’environnement et réduire leur consommation d’énergie au quotidien, les ménages français sont de plus en plus nombreux à abandonner leur mode de chauffage vieillissant et polluant, comme les anciennes chaudières au fioul domestique ou au gaz. Leurs effets néfastes ne touchent pas seulement la planète, mais également la santé des habitants. L’émission de monoxyde de carbone peut en effet entraîner des maux de tête, bronchites, et autres maladies respiratoires. Pour les personnes souffrant d’asthme, l’impact d’un tel gaz ne doit pas être négligé.

Se chauffer à l’électricité : pourquoi faire ce choix ?

Se chauffer représente un coût, qui se répercute à la fois sur les factures d’énergie mais également sur l’environnement. Le chauffage des résidences principales génère en effet près de 81 % des émissions de CO2.

Parmi les modes de chauffage les plus polluants : ceux qui emploient les énergies fossiles. Ainsi, des études montrent que les appareils de chauffage au gaz et au fioul domestique émettraient plus de gaz à effet de serre que les voitures. Une étude du CEREN (centre d’études et de recherches économiques sur l’énergie) a d’ailleurs démontré que les logements chauffés à l’électricité émettent 2 fois moins de CO2 pour se chauffer qu’un logement chauffé au gaz, et 3,5 fois moins qu’un foyer chauffé au fioul. La raison : l’énergie électrique est produite à la fois par le nucléaire et l’hydraulique. Sans compter la part de l’électricité renouvelable dans les énergies qui en plein boom et qui ne cesse d’augmenter au profit de l’exploitation du charbon ou du nucléaire, pour répondre aux normes imposées par l’Union européenne.

Dans le cas de la chaudière électrique ThermoGroup par exemple, cette dernière ne pollue pas car elle n’émet aucun gaz à effet de serre, et évite ainsi les risques d’intoxication au monoxyde de carbone. Sans compter son rendement proche des 100 %, qui assure aux ménages à un excellent confort de chauffe tout en leur permettant de réaliser des économies d’énergie.

Enfin, il faut noter que dans le cadre de logements bien isolés, le chauffage grâce à une chaudière électrique est très performant. N’hésitez pas à entreprendre des travaux de rénovation énergétique pour isoler votre logement (il existe de nombreuses aides de l’État) et à investir dans une chaudière électrique récente et performante, comme la chaudière Mini Europe.

Publié le

Partager cette page sur :