Vous habitez dans un logement insalubre, ou mal isolé, et souhaitez entreprendre des travaux d’économie d’énergie ? Pour vous aider à financer vos travaux de rénovation, de nombreuses aides existent. En 2019, de nouveaux dispositifs ont d’ailleurs été mis à jour par le gouvernement. Le point sur les aides existantes.

Financer des travaux de rénovation énergétique : les aides de l’Anah 2019

Pour bénéficier d’un coup de pouce pour financer vos travaux de rénovation énergétique, plusieurs aides existent. Avant de vous lancer tête baissée dans votre projet, n’hésitez pas à vous rapprocher auprès de l’Anah pour obtenir davantage de renseignements.

Habiter mieux agilité

Cette aide complète le programme « Habiter mieux » qui permet de financer des travaux d’économie d’énergie (isolation des murs et des combles) jusqu’à 60 % du coût des travaux (dans une limite de 10 000 €). Depuis 2019, cette aide est étendue pour les maisons individuelles.

Habiter serein

Dans le cas de rénovation d’un logement insalubre, cette aide finance vos travaux jusqu’à un montant limite de 25 000 €.

Habiter sain

Cette aide permet de rénover des logements dégradés, dans le cadre de travaux de rénovation des réseaux d’eau, d’électricité, de gaz, ou de changement de toiture. Elle est accordée pour un montant maximum de 10 000 €.

Bon à savoir : la plupart de ces aides sont accordées sous certaines conditions, notamment de ressources.

Les autres aides financières pour la rénovation énergétique de votre logement

En dehors de l’Anah, il existe d’autres dispositifs vous permettant de financer vos travaux de rénovation énergétique.

Crédit d’impôt pour la rénovation énergétique (CITE)

Il vous permet de déduire de vos impôts le montant de vos dépenses engagées pour vos travaux de rénovation énergétique (allant jusqu’à 30 %). Contrairement aux aides citées précédemment, aucune condition de ressources n’est imposée. Les locataires, comme les propriétaires, peuvent en bénéficier.

L’éco-prêt à taux zéro

Comme son nom l’indique, ce dispositif vous permet de bénéficier d’un prêt à taux zéro, d’un montant maximal de 30 000 €. Il est cumulable avec le CITE, et est accordé sans condition de ressources également.

La TVA à taux réduit à 5,5 %

Ce dispositif est accessible pour les particuliers effectuant des travaux de rénovation énergétique, dans des logements achevés depuis plus de 2 ans. Il permet de bénéficier d’un avantage fiscal conséquent : un taux réduit de TVA à 5,5 %.

Les dispositifs pour payer ses factures d’énergie

Pour les ménages les plus modestes, et sous condition de ressources, notez qu’il est également possible de bénéficier d’un coup de pouce financier pour payer ses factures d’énergie. Il s’agit notamment des :

  • Chèques énergie : en 2018, près de 4 millions de ménages ont en bénéficié ; un nombre qui sera étendu à 5,8 millions en 2019. Ce chèque permet de régler les dépenses d’énergie du logement : électricité, gaz naturel, fioul, etc.
  • Certifications d’économie d’énergie : ils peuvent prendre la forme de primes pour les particuliers, de prêts bonifiés ou de diagnostics gratuits et sont accordés par les fournisseurs d’énergie.

Le saviez-vous ?

Lorsque l’on souhaite entreprendre des travaux d’économie d’énergie, il n’est pas toujours facile de savoir par où commencer, à qui s’adresser… Pour y voir plus clair, le site FAIRE est une aide précieuse pour vous guider dans vos travaux de rénovation énergétique.

Chaudière électrique : quelles aides aujourd’hui ?

L’achat d’une chaudière électrique ne fait aujourd’hui l’objet d’aucune aide de l’État. Malgré tout, investir dans un tel appareil vous permettra de bénéficier d’un chauffage durable, sain et performant, notamment si vous avez effectué des travaux d’isolation au préalable.

La raison ? La chaudière électrique ThermoGroup offre un rendement de près de 95 % (le meilleur sur le marché), pour un prix accessible à partir de 649 € et allant jusqu’à 945 €. Un investissement rentable, car vous n’avez pas à craindre l’obsolescence programmée : les pièces qui composent l’appareil sont facilement trouvables sur le marché. Votre appareil sera dépannable pendant longtemps ! Pas étonnant que malgré l’absence d’aides, la chaudière électrique reste la solution de chauffage la plus plébiscitée par les Français…

> À lire aussi : La chaudière électrique privilégiée par les Français


Publié le

Partager cette page sur :