ma prime renov 2020

Dès le 1er janvier 2020, le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) va être remplacé par un nouveau dispositif : « Ma Prime Rénov’ ». Cette aide sera accessible d’abord aux ménages modestes et très modestes, puis étendue aux autres ménages en 2021. Le point sur cette prime et les conditions d’accessibilité.

« Ma Prime Rénov’ » 2020, une aide accessible aux ménages modestes

Ma Prime Rénov’ est une aide pour aider les ménages modestes et très modestes à financer leurs travaux de rénovation. À compter du 1er janvier 2020, elle remplacera deux dispositifs existants :

  • le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) à 30 %, accessible à tous les ménages ;
  • le programme « Habiter Mieux Agilité » de l’Anah, qui finançait une partie des travaux d’isolation et d’installation de nouveaux appareils de chauffage.

Cette nouvelle aide sera distribuée par l’Anah et accessible en ligne. Pour récompenser les travaux de rénovation les plus efficaces, le montant de la prime sera ajusté en fonction de 2 critères :

  • les économies d’énergie réalisables grâce aux travaux ;
  • les revenus du ménage.

Le plafond de ressources pour les revenus modestes et très modestes varie selon les régions (Île-de-France ou non) et du nombre d’habitants dans chaque foyer. N’hésitez pas à consulter le tableau des conditions de ressources afin d’estimer votre éligibilité.

Attention : l’année de référence des revenus qui devra être justifiée pour bénéficier de la prime n’est pas encore connue. On devrait en savoir plus très bientôt !

Pour faciliter la gestion des budgets des ménages, la prime sera versée en une fois, dès la fin des travaux.

> Lire aussi : Quels sont les travaux de rénovation énergétique préférés des Français ?

Et pour les ménages aux revenus intermédiaires ?

Pour les ménages aux revenus intermédiaires, cela se fera en deux temps :

  • Dès le 1er janvier 2020

Le CITE se transforme en crédit d’impôt forfaitaire. Le montant dépend du type de rénovation : 40 € par équipement pour l’installation du double vitrage ou 15 € par m² pour des travaux d’isolation (murs, plafonds, combles) par exemple.

Les ménages intermédiaires pourront aussi bénéficier d’une aide forfaitaire de 150 € par m² pour des travaux de rénovation globale en cas de passoire thermique. Toutefois, les conditions sont strictes. Il est notamment demandé de passer de l’étiquette F ou G à l’étiquette C.

Bon à savoir : Les ménages aisés bénéficieront également du CITE forfaitaire, mais seulement pour des travaux d’isolation des parois opaques. L’avenir de cette aide pour les ménages aisés en 2021 est encore incertain.

  • Dès le 1er janvier 2021

Le CITE disparaîtra définitivement pour laisser place au dispositif « Ma Prime Rénov’ ».


Publié le

Partager cette page sur :