La chaudière électrique produit de la chaleur en chauffant de l’eau, ce qu’elle fait à l’aide de l’électricité. Avec ce type de chauffage, l’eau circule en circuit fermé sans rejet de CO2 ou de gaz, le tout avec une montée en température rapide. Alors que la chaudière électrique était en fonctionnement, certains utilisateurs ont pu voir leur courant disjoncter. Dans quels cas une chaudière électrique peut-elle faire sauter le courant ?

Une installation électrique pas assez puissante

Quand il fait froid, la chaudière tourne à plein régime. Une installation électrique défaillante ou pas assez puissante pour supporter cette montée rapide en chaleur peut provoquer la panne.

Avant tout, il est important de vérifier que votre chaudière électrique soit bien branchée sur une ligne lui étant uniquement destinée et protégée par un disjoncteur différentiel suffisamment puissant, de manière à ce qu’elle soit seule à utiliser la prise ou l’arrivée de courant, et ainsi éviter une surcharge.

Si votre compteur électrique n’est pas assez puissant, il peut être utile de vous renseigner auprès de votre fournisseur d’électricité pour augmenter la puissance de votre compteur.

Les autres causes expliquant cette panne

Un court-circuit peut être aussi à l’origine de la panne. Il est alors indispensable de vérifier tout le circuit électrique afin de déterminer d’où vient la défaillance. Pour ce faire, procédez au démarrage de votre chaudière en débranchant un élément essentiel afin de voir si le compteur disjoncte. Vous procédez ainsi jusqu’à ce que vous ayez trouver ce qui fait sauter les plombs.

Un défaut d’isolation d’un fil peut aussi être la cause de la panne.

Enfin, pensez aussi à contrôler l’état des résistances de votre chaudière.

Dans tous les cas, si vous rencontrez ce genre de panne, mieux vaut faire appel à un professionnel pour la réparation.

Publié le

Partager cette page sur :